Les gauchers et l’écriture

 

Comme nous l’avons vu dans le précédent article (lien ici ), la latéralité de l’enfant s’acquiert généralement vers 6-7 ans. Pendant longtemps être gaucher était mal vu. La main gauche était vue comme celle du diable et on forçait les enfants gauchers à écrire de la main droite. Nous avions donc beaucoup de “gauchers contrariés” et forcément la main droite n’étant pas une évidence cela engendrer souvent beaucoup de problèmes. 

Au XXème siècle, l’image des gauchers a évolué. Aujourd’hui, il y aurait en France plus de 9 millions de gauchers. Le pourcentage de gauchers dans une population est environ de 13%.

Les gauchers doués dans certains domaines

Les gauchers seraient selon certains plus intelligents que les droitiers. La vérité n’est pas qu’ils sont plus intelligents mais qu’ils ont une intelligence différente. En effet, une personne gauchère (de la main, du pied, de l’oeil ou de l’oreille) utilise son cerveau de manière plus complexe qu’un droitier. De plus tout est fait dans notre société pour les droitiers, ce qui oblige les gauchers à s’adapter constamment pour tout et donc à développer des compétences. Cela influence également leurs processus cognitifs et émotionels. 

Ce développement cognitif leur permettre d’être souvent bons dans le sport grâce notamment à leurs capacités d’anticipation (vrai pour les gauchers de la main et de l’oeil).

Qu’en est il de l’écriture des gauchers?

L’enfant se développe d’un point de vue émotionnel et moteur grâce à l’identification. L’écriture de gauche à droite n’est pas naturelle pour un gaucher mais elle n’est selon moi pas un frein. Beaucoup de gauchers dans la petite enfance réalise des lettres ou des chiffres en miroir. Ceci se règle généralement seul à l’entrée en primaire et au passage à l’écriture manuscrite.

La principale problématique des gauchers dans l’écriture réside donc plus dans le fait qu’ils n’ont pas d’exemple pour s’identifier. La plupart des gauchers que j’accueille n’ont pas de parent ou d’enseignant gaucher. La reproduction et l’acquisition d’une posture, d’un mouvement sont donc souvent plus difficiles.

Cependant je n’ai pas plus de gauchers avec des problèmes d’écriture que de droitiers. Et surtout les problèmes de tenues de stylo, de posture, de formes des lettres…peuvent être retrouvés aussi bien chez les gauchers que chez les droitiers.

Si vous enfant est gaucher aucun problème veillez simplement à l’aider à acquérir les choses importantes nécessaires pour l’aider à bien écrire.

Vous cherchez un petit test pour savoir si votre enfant est gaucher ici